Sign in / Join
RE 2020 les changements pour la construction et rénovation

RE 2020 : les changements pour la construction et rénovation

Plusieurs réglementations entourent la construction ou la rénovation de bâtiments en France. La RE 2020 est la nouvelle réforme qui vient remplacer la RT 2012. Elle apporte de nouvelles exigences, des changements sur divers aspects de la construction et de la rénovation.

Ces nouvelles mesures prennent en compte l’optimisation de la conception énergétique des bâtiments, la réduction de la consommation d’énergie, l’interdiction de l’utilisation de certains dispositifs et plusieurs autres règles. Ce billet vous informe sur ce qu’est la RE 2020 et ce qu’elle change pour la construction et la rénovation.

Lire également : Quel blanc choisir pour ma cuisine ?

En quoi consiste la RE 2020 ?

Fixée le 31 juillet 2021, la RE 2020 est une réglementation mise au point par la Grenelle de l’environnement pour pallier aux consommations élevées d’énergie dans les bâtiments, et à l’émission de gaz à effet de serre. Cette règle est mise en vigueur depuis le 1er janvier 2022.

La Réglementation Environnementale 2020 vise une diminution, 4 fois moins que les émissions de gaz à effet de serre en 2050, comparativement à celles des années 1990. Cela se fera essentiellement par la poursuite de l’optimisation de la performance énergétique associée à la diminution de l’impact carbone sur l’environnement.

A lire aussi : Pourquoi les feuilles de mes orchidées sont molles ?

Pour atteindre cet objectif très ambitieux, la RE 2020 compte sur des constructions saines de bâtiments neufs dont la production d’énergie doit être inférieure à celle qu’ils consomment à partir de l’année 2020.

Elle compte également sur une rénovation massive des anciens bâtiments, avec un excellent niveau de performance énergétique. Cette nouvelle règle environnementale, se basera sur des changements au niveau de la construction et de la rénovation des bâtiments pour obtenir le résultat escompté.

Quels sont les nouvelles réformes instituées par la RE 2020 ?

Pour compléter les directives de la Réglementation Thermique 2012, la RE 2020 a institué cinq nouvelles exigences de résultats à atteindre en 2023.

2020 les changements pour la construction et rénovation

L’amélioration de la conception énergétique du bâtiment

La conception énergétique d’un bâtiment est évaluée par le Bbio. Aussi appelé Besoin Bioclimatique, le Bbio est un indicateur de besoin en énergie d’un édifice. Pour l’atteinte de ses objectifs, la RE 2020 fixe le seuil maximal du Bbio des bâtiments à moins de 30 %, de la valeur prévue par la RT 2012. Avec ce nouveau seuil, le secteur du bâtiment connaîtra une ère des logements qui consomment moins.

La consommation limitée de l’énergie primaire

Les bâtiments qui sont soumis à la RE 2020 sont des bâtiments à énergie positive, c’est-à-dire, des structures immobilières dont la consommation en énergie primaire est limitée. L’énergie primaire est celle dont le bâtiment a besoin pour couvrir des besoins précis.

Il s’agit des besoins en énergie pour le chauffage, l’éclairage, la production d’eau chaude sanitaire, et la climatisation. Ces besoins sont mesurés par un coefficient d’énergie primaire (CEP). La RE 2020 préconise un faible CEP.

L’interdiction de l’utilisation de certains dispositifs pour limiter l’impact sur le climat

Pour savoir quel impact l’énergie utilisée dans un bâtiment aura sur l’environnement, il faut procéder au calcul de l’indice Carbone (IC Energie). Pour répondre aux exigences de la RE 2020, les bâtiments ne doivent pas dépasser les seuils maximaux d’émissions de gaz à effet de serre suivants :

  • 4 kgCO2/m²/an pour les maisons individuelles ;
  • 6,5 kgCO2/m²/an pour les logements collectifs.

Il n’est pas possible de respecter ces seuils avec certains dispositifs de chauffage au sein des logements. Par exemple, un remplacement des chaudières à gaz par des équipements de chauffage qui fonctionne avec des énergies renouvelables. Vous pouvez par exemple utiliser une pompe à chaleur, un chauffage au bois ou une chaudière biomasse.

La limitation de l’impact des composants du bâtiment sur le changement climatique

Les composants d’un bâtiment (produits et équipements de construction) ont aussi un impact sur le changement climatique. Cet impact est mesuré par l’indice Carbone Construction. Pour que le taux soit moindre, la RE 2020 encourage l’exploitation de matériaux biosourcés et géosourcés, comme les isolants écologiques (chanvre, liège) et les matériaux naturels tels que bois.

La restriction des situations inconfortables dans le logis en période estivale

La RE 2020 a modifié le seuil du Degré Heure (DH), une période durant laquelle le bâtiment peut atteindre 30° en journée et 28° dans la nuit. Le nouveau seuil de DH est compris entre 350 et 1250 DH, une modification qui vise à protéger les habitants de la chaleur en été.

Quels bâtiments sont concernés par les changements de la RE 2020 ?

Plusieurs bâtiments entrent dans le champ d’action de la RE 2020. Les maisons individuelles et les logements collectifs doivent être soumis à cette réglementation s’ils sont en construction ou en rénovation. Il en est de même pour les bâtiments d’enseignement primaire et secondaire ainsi que pour les bureaux à usage professionnel.

Il y a également des bâtiments tertiaires spécifiques qui sont obligés de suivre la réglementation environnementale 2020 lors de leur construction ou de leur mise à neuf. Il s’agit des gymnases, des commerces, des sites hôteliers, etc.

Lorsque vous avez toutes ces données en main, vous pouvez sereinement entériner votre projet de construction ou de rénovation de bâtiments, sans enfreindre la loi. Aussi, vous contribuez de ce fait, au projet de diminution des gaz à effet de serre.