Sign in / Join

Comment faire repartir un rosier ?

Pour embellir vos fenêtres et balcons, décorez votre terrasse, optez pour le rosier en pot . Découvrez tous les trucs et astuces pour entretenir vos pots de roses et obtenir des pots fleuris tout au long de l'été ! Comme toutes les plantes de votre terrasse, l'entretien d'une rose en pot n'est pas difficile mais nécessite une certaine rigueur et quelques conseils de base. Bonne lecture et bon jardinage !

A voir aussi : Les plantes vivaces incontournables pour un jardin fleuri tout l'été

I. Conseils pour empoter vos roses

Tout d'abord, il ne faut pas oublier que votre pot est la seule réserve alimentaire de votre rosier. Si le substrat s'appauvrit, votre rose n'aura rien d'autre pour la nourrir et il est peu probable qu'elle produise une belle floraison. Affaibli, il est également plus propice au développement de maladies de la rose. Voici donc les clés pour optimiser l'environnement de votre rose en pot  :

A lire aussi : Comment bien choisir son composteur ?

A. Choisir le pot pour votre rosier

Lors de la plantation, vous devez fournir un pot suffisamment grand pour accueillir votre rosier afin que les racines puissent se développer. Avec une couche de gravier au fond pour bien drainer et un bon sol, votre rosier pourra s'épanouir. Vous devez donc :

  • Un pot de 50 cm de large et d'une profondeur minimale pour assurer suffisamment d'espace pour l'enracinement. Si vos roses sont de petites roses de moins de 50 cm, dites « miniatures » ou « mini », vous pouvez les placer dans des pots plus petits.
  • Un pot avec des trous dans le fond et des boules d'argile ou de gravier pour assurer un bon drainage. Il est important que l'excès d'eau puisse bien s'écouler et ne croupe pas.
  • Un pot en terre cuite est idéal. La terre à l'intérieur respire et chauffe moins que les contenants en plastique qui ont tendance à chauffer.

B. Un bon substrat pour votre rosier

Comme indiqué précédemment, le substrat de votre pot est la seule source de nourriture de votre rosier. Il est donc important d'en assurer la qualité. Nous recommandons un mélange de :

  • 1/3 de terreau riche  : prenez une un sol enrichi et, si possible, un terreau biologique qui peut fournir de la nourriture à votre rosier en plus des apports d'engrais.
  • jardin 2/3 : le Terre de terreau est important pour nourrir le rosier, mais il n'assure pas une bonne rétention d'eau. Il est donc important d'ajouter de la terre de jardin. Vous pouvez également les trouver dans la jardinerie si vous n'avez pas de jardin.
  • Engrais

     : Vous pouvez opter pour un engrais naturel ou chimique. Évitez toutefois de mettre de l'engrais en contact avec les racines. Mélangez-le avec la terre. Quant au fumier, il doit être composté au moins plusieurs mois avant son utilisation. Il existe un terreau avec un engrais à libération lente qui peut être une bonne solution pour votre rosier qui restera longtemps dans son pot.

Lors de la plantation, n'oubliez pas de bien arroser votre rosier et n'enterrez pas le point de greffe (jonction entre les tiges et les racines). Pour obtenir des conseils plus généraux sur la plantation de roses, consultez notre article sur la plantation.

C. L'emplacement de votre rosier

Le pot est en mouvement, et il pourrait être tentant de varier sa place sur votre terrasse ou votre balcon ! Mais attention, un rosier n'est pas destiné à bouger sans s'arrêter. Une plante s'adapte à sa lumière, à son cadre... Assurez-vous donc de trouver un endroit fixe, pas trop exposé au soleil en plein été sous de fortes chaleurs.

II. Prendre soin de votre rose en pot

Pour conserver votre beau pot au fil du temps, nous vous conseillons quelques conseils.

A. Les roses en pot ont besoin d'eau

Le maintien d'un rosier en pot présente une contrainte majeure : le risque de sécheresse. Les plantes plantées en pleine terre ont des racines qui peuvent puiser l'humidité et les minéraux en profondeur ; celles des plantes en pot ne trouvent que ce que le jardinier veut leur donner. Il est donc important d'apporter régulièrement les arrosages nécessaires, sans avoir la main trop lourde pour que pour ne pas noyer le rosier. D'où l'importance d'avoir assuré le drainage au fond du pot.

Attention également, la pluie ne suffit pas toujours. Les feuilles du rosier forment une couverture et l'eau n'atteint pas toujours le sol.

Au cas où vous êtes absent, vous n'avez pas d'autre choix que d'installer un système d'arrosage automatique adapté aux pots ou d'embaucher votre voisin.

Nous vous parlons également de l'arrosage des roses ici !

B. Apporter ou renouveler une partie de la terre dans le pot

Chaque année, assurez-vous de vérifier qu'il y a suffisamment de terre dans le pot. Avec le temps et les arrosages, le niveau du sol peut baisser. En automne et au printemps, il peut être utile d'ajouter un peu de terre sans couvrir le point de greffe.

Vous pouvez également enlever une partie de la terre pour apporter de la nouvelle terre et ainsi enrichir à nouveau le substrat.

C. Apportez de l'engrais à vos rosiers

Comme votre les roses en pleine terre, et plus encore, les roses en pot ont besoin d'engrais . Nous recommandons 4 contributions pour des pots réussis et fleuris

 :

  • Mars : engrais à diffusion rapide pour stimuler la floraison
  • Juin : Engrais à libération rapide pour aider les fleurs à rebondir
  • fin août : engrais à libération rapide pour assurer une bonne reprise automnale
  • fin octobre : engrais à diffusion lente pour l'hiver

Voici quelques exemples :

  • diffusion rapide  : engrais chimique, sang séché, fumier d'ortie ou algue...
  • diffusion lente  : engrais chimique, corne séchée, fumier...

D. Retirez les fleurs fanées des roses

Pour éviter que le rosier ne soit épuisé, retirez toutes les fleurs fanées avant qu'elles ne se transforment en fruits, ce qui fatigue la plante. Cela contribue également à favoriser le développement de nouvelles fleurs pour les rosiers. (qui fleurissent plusieurs fois au cours de la saison).

Marc-Antoine Charpentier®, Generosa® — ©Roses Guillot® E. Retirez les feuilles mortes au pied des roses

Comme pour les roses en pleine terre, nous vous suggérons de bien enlever les feuilles mortes au pied des roses. Les feuilles, parfois malades, favorisent le développement de maladies et de ravageurs. De plus, il favorise l'aération du rosier dans son petit espace. Pour plus de conseils sur la culture de roses saines, n'hésitez pas à consulter notre article.

F. En hiver, protégez vos roses du gel

Pour notre dernier conseil sur l'entretien des roses en pot, méfiez-vous du gel ! Les roses en pot sont moins armées pour résister au gel . En pleine terre, les roses profitent de l'énergie géothermique, c'est-à-dire de la chaleur de la Terre. En pot, les roses ne peuvent pas en bénéficier. Si vous vivez dans une région où le gel survient en hiver (T°< -4 °C), nous vous recommandons d'utiliser un voile d'hivernage couvrant tout le pot ou de placer votre rosier dans un endroit couvert où la température est fraîche (pas dans votre maison). Il peut être dans votre abri de jardin ou dans le garage. N'oubliez pas de garder la terre humide et de la retirer lorsque le temps arrive.

Pour plus de conseils sur l'entretien en hiver ou sur la taille des roses , retrouvez nos articles sur ce sujet.

Edouard Guillot®, Le pays des roses® — ©Roses Guillot® III. Quelles roses choisir pour vos pots de fleurs

Pour vos roses en pot, il est important de choisir les bons rosiers. Il n'est pas conseillé d'opter pour des rosiers grimpants, des rosiers lianes ou des rosiers dont le développement est très important et qui doivent être en pleine terre. Nous vous suggérons une sélection de roses adaptées dans cette liste. Vous y trouverez entre autres : Chantal Mérieux, Xavier de Fraissinette, Bicentenaire de Guillot, Chantal Thomass, Edouard Guillot, La Fée, Catherine Guillot...

Il convient également de noter que les roses en pot ont en moyenne une durée de vie inférieure à celle des plantes plantées en pleine terre.

Les roses en pot ont un grand avantage : pouvoir en profiter même sans jardin sur les balcons et terrasses au milieu de la ville. Il vous suffit de vous lancer dans le jardinage et d'admirer la floraison de vos roses !

Fiona Gelin®, Generosa® — ©Roses Guillot® ©Photos Tous droits réservés —©RosesGuillot®