Sign in / Join

Quelle plante associer avec haricot ?

La combinaison de cultures, également appelée compagnonnage, peut être bénéfique pour votre potager. En effet, avoir différentes espèces voisines sur la même ligne, ou dans un espace proche, peut être utile pour éloigner certains insectes ou enrichir le sol. Mais attention, certaines espèces ne s'aiment pas. Explications :

Pourquoi pratiquer l'association des cultures ?

La

A découvrir également : Camélia : plantation, entretien, floraison

pratique de la combinaison de plantes répond à plusieurs objectifs :

  • les plantes peuvent avoir une influence bénéfique les unes sur les autres. Ils peuvent ainsi avoir un effet protecteur, voire répulsif. Ils se stimuleront mutuellement et permettront de limiter l'utilisation de pesticides et d'insecticides.
  • De manière plus pratique, la combinaison de plantes permet de mieux occuper l'espace en optimisant l'utilisation que nous faisons du sol. De cette façon, Les espèces à cycle court sont associées aux espèces à cycle long. Et, parallèlement, nous limitons l'apparition des mauvaises herbes. Ainsi, par exemple, le maïs peut être planté au milieu de citrouilles, l'une poussant en hauteur, l'autre en largeur. Les radis peuvent également être semés au milieu des carottes (l'éclaircissage des carottes sera encore plus facile). Les tiges de tournesol peuvent servir de rames de haricots.
  • Certaines plantes profiteront de l'azote extrait de l'air et redistribué dans le sol. Ainsi, le maïs semé au milieu des haricots bénéficiera de l'azote.

A lire en complément : Quelle est la différence entre le compost et le terreau ?

Légumes de semis

Plantes à fleurs

Association de cultures : quelques principes de base

  • Apiacées (ou ombellifères) comme l'anis, l'aneth, le persil, la carotte, le cerfeuil, le persil, la coriandre, le panais, le fenouil se protège mutuellement.
  • Les légumineuses (haricots, haricots, lentilles, pois) enrichissent le sol en azote. Donc, si nous les combinons avec des tomates et des cucurbitacées, ils seront ravis.
  • Les

  • liliacées (oignon, ail, poireau, asperges...) et les légumineuses ne fonctionnent pas bien ensemble.
  • Les membres de la même famille ne sont pas cultivés côte à côte (par exemple, les oignons à côté des échalotes).
  • Aromatique

Comment combiner les légumes ?

Voici quelques exemples de ce qu'il faut retenir par ordre alphabétique :

Ail : L'ail se marie bien avec les carottes, les betteraves, la laitue, les fraises et les tomates. Ne plantez jamais d'ail près du chou, des haricots et des pois. L'ail planté au pied des pêchers protège contre les cloques (comme l'oignon).

Artichaut : il se marie bien avec Le haricot.

Asperges : elle n'aime pas les haricots et les tomates.

Aubergine : elle aime les poivrons mais pas les pommes de terre.

Bette : l'omble aime le radis, la carotte, le haricot nain et le raifort.

Betterave rouge : La betterave rouge aime la fraise, l'oignon, le chou-rave, le concombre, le haricot nain, mais déteste le voisinage de la tomate, du poireau, de la carotte et de la pomme de terre.

Céleri : le céleri rameau aime le poireau, la tomate, le chou-fleur, les épinards, le concombre, le haricot nain. Le céleri cultivé seul n'utilise qu'une partie des nutriments présents dans le sol. Lorsque vous le plantez avec du chou-fleur, il les utilise mieux, tout comme ce dernier. La récolte est alors meilleure pour les deux plantes.

Carotte : la carotte aime le poireau, l'oignon, la laitue, le pois, le radis, la tomate, le haricot nain, la ciboulette, la coriandre, la scorsonère, le romarin.

Chou : le chou bénéficie notamment de l'association avec les tomates ou le céleri. Le piéton du chou n'aime pas le odeur de ces deux plantes. L'effet protecteur est renforcé lorsque les amateurs de tomates sont placés entre des plants menacés.

Chou-fleur : le céleri est le compagnon idéal du chou-fleur.

Chou de

Milan : Le chou de Milan se marie bien avec les épinards et les concombres. Comme tous les choux, il n'aime pas la compagnie des autres crucifères.

Concombre : le concombre aime l'oignon, la betterave rouge, la laitue, le chou, l'ail, le haricot nain, la laitue, le haricot à rames.

Échalote : échalotes comme la betterave, la fraise, la laitue, la tomate, mais pas les pois, les haricots, les haricots et les lentilles.

Épinards : les épinards aiment la betterave, la fraise, la laitue et les haricots aux rames.

Haricot : il plaît en compagnie de pommes de terre, de carottes, de concombres, de choux-fleurs, de fraises, d'aubergines, de maïs, de chou, de betteraves, de céleri, d'épinards, de sarriette.

Laitue : elle n'aime pas le quartier du persil et du céleri.

Oignon : Il éloigne la mouche de la carotte, mais offre également une certaine protection contre les maladies cryptogamiques telles que le mildiou et la pourriture.

Radis : ce n'est pas le problème avec les pommes de terre et le chou.

Tomate  : elle éloigne la mouche de la carotte, assouplit le sol, maintient l'humidité et éloigne les pucerons. Le feuillage de tomate peut être accroché dans les branches des arbres fruitiers. Ses substances volatiles repoussent certains insectes qui attaquent les groseilles à maquereau. Le panais est également apprécié des tomates car il assure une bonne aération du sol. Le persil est apprécié par la tomate.

Le rôle de quelques fleurs

Bien sûr, vous pouvez planter des fleurs dans le potager pour des raisons esthétiques, mais certaines se révéleront être de bons amis pour les légumes.

  • Forget-me-not éloigne les vers du framboisier.
  • Le calendula (calendula) éloigne les insectes afin qu'il puisse être combiné avec des carottes, du chou et de la laitue.
  • La capucine éloigne les aleurodes (aleurodes). A planter entre tomates, choux, carottes, pommes de terre, haricots. Il a également l'avantage d'attirer des pucerons qui n'iront pas ailleurs.
  • L'œillet a un effet nématicide en raison de la forte odeur de leur feuillage. A planter entre tomates, choux, épinards, haricots, carottes, pommes de terre, poireaux...
  • Le balai : ses branches seront efficaces contre la chenille du chou.
  • Le pois sucré attire les insectes pollinisateurs.

Le rôle des plantes aromatiques

En général, elles ont un pouvoir répulsif sur les ravageurs par leurs racines qui diffusent des substances contre nématodes mais aussi par la forte odeur de leur feuillage. En les diffusant partout entre les cultures (en mettant l'accent sur le chou, la carotte et la tomate), ils seront très efficaces.

  • La ciboulette : elle est efficace contre l'oïdium et les taches noires.
  • Le romarin et le thym sont utiles contre les pucerons et les piétons du chou. Ils tiennent également les pucerons à distance.
  • La lavande et la menthe éloignent les pucerons et les fourmis.
  • Cilantro : elle éloigne la mouche de la carotte.