Sign in / Join

Quelles aides pour Chauffe-eau solaire ?

L'installation d'un chauffe-eau dans votre maison représente un coût important pour votre portefeuille. Toutefois, une aide financière existe pour vous aider à financer ces équipements sous certaines conditions.

Quels types de chauffe-eau peuvent bénéficier d'une aide financière ?

Selon le type de chauffe-eau que vous souhaitez installer dans votre maison, sachez que vous ne pourrez pas toujours obtenir d'aide financière. En effet, des subventions sont accordées lorsque l'on va installer un chauffe-eau pour économiser de l'énergie, avec une bonne efficacité, tout en respectant l'environnement, c'est-à-dire en utilisant des énergies renouvelables.

A voir aussi : Pourquoi mettre une bâche sur une piscine ?

Ainsi, pour obtenir une aide financière pour installer cet équipement chez vous, vous devez opter pour un chauffe-eau thermodynamique ou un chauffe-eau solaire individuel (CESI). Dans ces deux cas, vous pourrez alors profiter des aides suivantes :

  • Maprime Renov' ;
  • Le Eco-prêt à taux zéro (Eco-PTZ) ;
  • Certificats d'économie d'énergie (CEE) ;
  • TVA réduite à 5,5 % ;
  • Le bilan énergétique ;
  • Aide des autorités locales ;
  • Aide de l'Agence nationale du logement (Anah).

Installation d'un chauffe-eau avec MaPrime Renov'

Depuis le 1er janvier 2021, Maprime Renov' est ouvert à tous les Français souhaitant réaliser des travaux de rénovation énergétique dans leur maison. En ce sens, il est possible d'obtenir MaPrime Renov' pour installer un chauffe-eau solaire, un chauffe-eau solaire combiné (bois ou biomasse) ou un chauffe-eau thermodynamique.

A lire en complément : Comment fabriquer un chauffage de piscine ?

Cependant, cette subvention est accordée en fonction du revenu de votre ménage et de l'énergie gagnée après l'installation du chauffe-eau. De plus, votre domicile doit être situé en France métropolitaine ou outre-mer, être achevé pendant au moins 2 ans et les travaux doivent être réalisés par un professionnel RGE, c'est-à-dire reconnu comme garanti pour l'environnement).

Ainsi, le Les montants de Mimerenov' dépendent de la situation financière de votre ménage :

  • Pour un chauffe-eau solaire : le montant est de 4000€ si vous êtes dans la catégorie des ménages avec des « revenus très modestes », 3000€ pour la catégorie « revenus modestes » et 2000€ pour les autres ménages ;
  • pour un chauffe-eau solaire combiné : le montant est de 8000€ pour les « revenus très modestes », 6500€ pour les « revenus modestes » et 3000€ pour les autres ménages ;
  • Pour un chauffe-eau thermodynamique : le montant est de 1200€ pour les « revenus très modestes », 800€ pour les « revenus modestes » et 400€ pour les autres ménages.

D'autre part, sachez que MaPrime Renov' peut être combiné avec l'aide des autorités locales, les certificats d'économie d'énergie (CEE), les aides au logement, le bilan énergétique mais aussi la TVA de 5,5%.

Installation d'un chauffe-eau avec un prêt écologique à taux zéro (Eco-PTZ)

L'éco-prêt à taux zéro (Eco-PTZ) est un crédit avantageux offert par l'État à Financer des travaux de rénovation énergétique dans votre maison. En particulier, il permet d'installer un système de production d'eau chaude sanitaire tel qu'un chauffe-eau thermodynamique ou d'installer des équipements de production d'eau chaude sanitaire utilisant une source d'énergie renouvelable telle qu'un chauffe-eau solaire.

Cet éco-PTZ s'adresse aux propriétaires mais aussi aux propriétaires qui louent leur propriété ou s'apprêtent à le faire. Il n'y a pas de conditions de ressources pour en profiter à condition que votre maison ait plus de 2 ans et demeure votre résidence principale ou celle de votre locataire. De plus, l'installation du chauffe-eau doit être effectuée par un professionnel de l'EGR.

Le montant maximum de l'éco-PTZ est de 15 000€ si vous n'effectuez qu'un seul des travaux éligibles à cette aide, 25 000€ si vous effectuez deux travaux et 30 000€ si vous effectuez 3 travaux ou plus. Toutefois, son remboursement doit être effectué sur une période maximale de 15 ans. De même, sachez que l'Eco-PTZ peut être combiné avec Maprime Renov', local subventions publiques et certificats d'économie d'énergie (CEE).

L'installation d'un chauffe-eau avec les certificats d'économie d'énergie (CEE)

Les certificats d'économie d'énergie (CEE) prennent la forme de primes « (« boost » ou « prime énergétique » en particulier) ou de prêts subtifiés, mis en place par des entreprises du secteur de l'énergie. Ils vous aident à réaliser des travaux d'économie d'énergie, sans besoin de ressources, mais dont les montants varient en fonction du niveau de ressources du ménage.

Il faut savoir que de nombreuses entreprises proposent donc une prime pour l'installation d'un chauffe-eau thermodynamique ou solaire. Le montant de ces aides financières varie en fonction des offres. Pour connaître tous les CEE mis en place en France, vous pouvez vous rendre sur le site de l'ANIL, où sont répertoriées toutes les primes auxquelles vous êtes éligible en fonction de votre localisation.

Installation d'un chauffe-eau avec TVA réduite à 5,5 %

Lorsque vous effectuez des travaux de rénovation dans un ancien logement, vous pouvez bénéficier d'une TVA réduite à 5,5 % sous certaines conditions. Votre maison doit encore être achevée pendant plus de 2 ans au début des travaux et doit vous servir uniquement de logement, autant de résidence principale que de résidence secondaire, occupante, louée ou occupée gratuitement.

En ce sens, vous pourrez profiter de cette TVA réduite à 5,5 % si vous décidez d'installer des équipements économes en énergie répondant aux caractéristiques techniques et aux critères de performance minimaux tels qu'un chauffe-eau solaire ou un chauffe-eau thermodynamique.

Installation d'un chauffe-eau avec bilan énergétique

Le bilan énergétique est une aide financière versée par l'État pour aider les ménages modestes à payer leurs factures d'énergie. Cependant, il est possible de le transformer en « bon de travail » et de l'utiliser également pour une partie des travaux de rénovation énergétique. Si vous êtes éligible, vous n'avez aucune démarche à suivre, elle vous est envoyée automatiquement.

Son montant varie entre 48 et 277€ par an en fonction des ressources de votre ménage. Il peut donc vous permettre de financer une partie de l'installation d'un chauffe-eau thermodynamique ou solaire, à condition que cette opération soit effectuée par un professionnel de l'EGR. Le bilan énergétique peut ensuite être combiné avec MaPrime Renov', le CEE ou l'Eco-PTZ.

L'installation d'un chauffe-eau avec l'aide des autorités locales

L'aide des autorités locales (régions, départements, municipalités) peut également vous aider à faire face au coup d'installation d'un chauffe-eau dans votre maison. Ils complètent généralement d'autres aides financières, mais sont spécifiques à votre lieu de résidence. En effet, en fonction de votre localisation, vous aurez droit à une ou plusieurs subventions ou prêts assistés en fonction de plusieurs critères tels que votre niveau de ressources ou d'équipements installés.

Pour vous aider à connaître toutes les aides disponibles selon vos autorités locales, l'Agence nationale d'information sur le logement propose un simulateur en ligne pour vous guider vous. Vous aurez ensuite accès à de nombreuses informations sur les critères d'éligibilité et le montant de ces aides.

Installation d'un chauffe-eau avec l'aide d'Anah

En principe, il n'est pas possible de bénéficier de l'aide financière d'Anah pour installer un chauffe-eau dans votre maison. Cependant, dans le cadre de son programme « Live Better Serenity », vous pourrez réaliser une rénovation énergétique globale de votre maison et ainsi inclure l'installation d'un chauffe-eau solaire ou thermodynamique.

Toutefois, vous devez répondre à plusieurs critères d'éligibilité :

  • Vous êtes dans la catégorie « ressources très modestes » : 50% du montant total de votre travail hors taxes sera couvert dans la limite de 15000€, avec le bonus « Vivez mieux » qui couvrira 10% du montant total de votre travail hors taxes dans la limite de 3000€ ;
  • Ou vous faites partie de la catégorie « ressources modestes » : 35 % du montant total de votre travail hors taxes sera couvert
  • dans la limite de 10500€, avec le bonus « Vivez mieux » qui couvrira 10% du montant total de votre travail hors taxes dans la limite de 2000€ ;
  • Le travail doit être effectué par un professionnel RGE ;
  • Vous n'avez pas bénéficié d'un prêt à taux zéro (PTZ) depuis 5 ans ;
  • Votre l'hébergement est âgé de plus de 15 ans ;
  • il doit s'agir d'un montant minimum de 1500€.

Ces aides financières d'Anah peuvent être combinées avec le bilan énergétique, la TVA réduite à 5,5 % mais aussi le prêt écologique à taux zéro et l'aide des collectivités locales.

Remplacement du réservoir d'eau chaude

Voir l'offre