Sign in / Join
Le joint salle de bain comment le nettoyer

Le joint salle de bain : comment le nettoyer ?

Essentiels à la protection des carreaux contre l'eau et les fissures, les joints sont d'une importance cruciale dans une salle de bain. Il faudrait donc qu'ils soient bien entretenus afin de jouer pleinement leur rôle. Mais leur nettoyage s'avère souvent difficile et demande beaucoup de temps et d'efforts.

En effet, les joints sont constitués de mastic poreux, ce qui les amène à vite se tacher et à piéger des saletés et moisissures. Pour se débarrasser efficacement de ces dernières, de nombreux produits et méthodes peuvent être employés. Nous vous invitons justement à les découvrir tout au long de cette revue et à les essayer.

A lire en complément : Comment calculer facilement des m3 (mètre cube) ?

Commencer avec des produits maison

C'est l'une des choses les plus importantes dont il faudra se souvenir en cas de nettoyage de joints. Pour obtenir les résultats escomptés, vous devez toujours commencer par des produits maison plus doux et évoluer progressivement en puissance avec des produits nettoyants plus forts. Bien que cette technique puisse vous prendre assez de temps, elle permettra néanmoins une meilleure conservation de vos joints, au risque de voir certains produits de nettoyage les abîmer.

Nettoyage à la vapeur

L'un des moyens les plus doux et les plus efficaces de nettoyer ses joints est de les attaquer à la vapeur. Trouvez un embout fin et pointu ainsi qu'une brosse et installez-les sur votre kärcher. Placez l'embout en direction des joints et suivez-les avec le nettoyeur vapeur après avoir appliqué un jet de vapeur continu. Ce dispositif peut ne pas vous permettre d'obtenir un résultat parfait. Néanmoins, il vous aidera à enlever des saletés de vos joints, ce qui facilitera leur nettoyage avec d'autres produits.

A lire également : Mdf : découvrez les avantages et les inconvénients du bois moyen (medium density fiberboard).

Nettoyage avec du bicarbonate de soude et du vinaigre

Avec environ 30 g de bicarbonate de soude et une importante quantité d'eau, préparez une pâte assez épaisse dans laquelle vous tremperez une brosse à dents ou à joints propre. Servez-vous ensuite de cette brosse trempée pour frotter la saleté présente sur les joints. Pour de meilleurs résultats, optez pour une brosse neuve avec des poils durs et frottez en effectuant des mouvements circulaires plutôt que d'aller de l'avant vers arrière.

Après avoir fini de frotter les joints, préparez un mélange d'une mesure de vinaigre et d'une mesure d'eau que vous aspergerez sur la zone à l'aide d'un vaporisateur. Frottez une nouvelle fois de la pâte sur les joints et rincez-les avec de l'eau propre. S'il s'avérait que le mélange du vinaigre et du bicarbonate de soude ne fonctionne pas, vous pouvez utiliser de l'eau oxygénée en lieu et place du vinaigre.

Le joint salle de bain comment le nettoyer

Veillez cependant à ne jamais mélanger du vinaigre et de l'eau oxygénée. C'est pour cette raison qu'il faut bien rincer les joints et les laisser sécher pendant deux ou trois jours si le premier mélange a été utilisé. Une autre option consiste à mélanger du borax, de l'huile de citron et une importante quantité de savon liquide pour préparer une pâte. Celle-ci sera alors frottée sur le mastic à l'aide d'une brosse, puis rincée avec de l'eau tiède.

Passer à des produits plus forts

Après avoir fait usage dans un premier temps de produits doux pour nettoyer vos joints, vous pouvez à présent passer à des produits plus forts au cas où certaines saletés persisteraient.

Utiliser des produits à l'oxygène actif

L'un d'entre eux est le percarbonate de sodium, composé de peroxyde d'hydrogène et de cristaux de soude. En suivant les instructions sur l'étiquette du produit, mélangez-le avec de l'eau puis appliquez sur la zone à nettoyer. Laissez le produit agir durant environ une heure avant de frotter votre surface et de la rincer.

Veillez à ce que ce genre de produit soit utilisé dans une zone bien aérée et qu'il n'entre pas en contact avec la peau. C'est pour cela qu'il faut toujours porter des gants lorsqu'on manipule ces produits. Il est aussi important de tester ces produits sur de petites zones des joints afin de s'assurer qu'ils ne les abîmeront pas. Évitez surtout d'appliquer ce genre de produit sur des joints colorés.

Essayer d'autres produits nettoyants commerciaux

Pour lutter contre les crasses présentes sur le mastic, il existe de nombreux autres produits commerciaux que vous pouvez acheter dans des magasins de bricolage. Assurez-vous de toujours respecter les instructions du fabricant et de prendre en compte les précautions de sécurité recommandées.

Si l'un des produits chimiques ne fonctionne pas et que vous voudriez en essayer un autre, il faudra d'abord bien rincer la zone et attendre quelques jours avant de le faire. De la même manière que l'eau oxygénée et le vinaigre se combinent pour donner de l'acide peracétique, d'autres produits de nettoyage peuvent également s'associer pour former des gaz ou vapeurs toxiques.

Teindre les joints en tout dernier recours

Au cas où il y aurait des tâches ou des saletés qui refuseraient de partir malgré tous les produits utilisés, vous pouvez recourir à des colorants qui redonnent aux joints une apparence neuve. Après l'achat de votre colorant, versez-en une petite quantité dans un récipient et trempez-y une brosse à dents ou à joints propre et neuve. Appliquez-la ensuite sur le mastic en effectuant des mouvements d'avant en arrière. À l'aide d'un papier essuie-tout, retirez l'excès de colorant et laissez sécher la zone en suivant les instructions du fabricant.